Des scientifiques disent avoir trouvé un moyen de rendre un objet invisible sous tous les angles

(Harry Potter, J.K. Rowling/Warner Bros)

Des chercheurs de l'Institut national de la recherche scientifique (INRS) de Montréal viennent de publier une étude à Optica détaillant une nouvelle approche de la dissimulation d'invisibilité.

Leur dispositif, appelé cape d'invisibilité spectrale, est le premier à manipuler la couleur (ou la fréquence) des ondes lumineuses qui interagissent avec un objet, le rendant invisible.

'Notre travail représente une percée dans la quête de la dissimulation d'invisibilité', a déclaré l'auteur de l'étude, José Azaña, dans un communiqué de presse .

Décomposons cela, en commençant par la lumière. Il y a quelque chose qui s'appelle le spectre électromagnétique . Il contient toutes les différentes fréquences de un rayonnement électromagnétique , un certain type d'énergie. Les rayons X, les rayons gamma et les radars se situent tous quelque part sur ce spectre.

Bien que vous ne puissiez pas voir une radiographie, vos yeux ne peuvent voir qu'une petite plage de fréquences sur le spectre électromagnétique. Nous appelons cela la lumière visible. Comme mentionné, il s'agit d'une gamme séparée en ce que nous percevons comme des couleurs, avec le violet à une extrémité et le rouge à l'autre. Certaines sources lumineuses contiennent plus d'une fréquence spécifique. Nous appelons ces sources à large bande, et la lumière du soleil en est un exemple.

Lorsque nous « voyons » quelque chose, ce que nous voyons réellement, c'est l'interaction de ces les fréquences lumineuses et l'objet . Lorsque la lumière du soleil brille sur une voiture bleue, la voiture réfléchit la fréquence de la lumière bleue tandis que toutes les autres fréquences de couleur traversent simplement l'objet. Nos yeux détectent la lumière bleue réfléchie, nous laissant voir la voiture bleue.

Le dispositif de cloaking des chercheurs de l'INRS tire parti de cette interaction. Ils décrivent un objet qui ne reflète que la lumière verte.

Pour rendre cet objet «invisible» à l'œil humain, ils utilisent un filtre spécialement conçu pour déplacer temporairement les fréquences vertes du spectre à large bande brillant sur l'objet vers le bleu. Ensuite, ils utilisent un autre filtre pour ramener ces fréquences au vert de l'autre côté de l'objet.

Le résultat? L'œil humain ne peut pas voir l'objet.

Actuellement, le dispositif de camouflage des chercheurs de l'INRS ne fonctionne que dans une seule direction : le regard du spectateur doit suivre le trajet de la lumière, en regardant vers l'objet à travers le premier filtre.

Cependant, Azaña affirme que la méthode pourrait théoriquement rendre un objet invisible de toutes les directions.

Pour l'instant, l'appareil pourrait aider à sécuriser les télécommunications, qui utilisent des ondes à large bande pour transporter des données. Les entreprises de télécommunications pourraient rendre «invisibles» certaines fréquences le long de leurs réseaux de fibre optique, empêchant ainsi des tiers d'utiliser la lumière à large bande pour les espionner.

Ainsi, bien que nous ayons encore du chemin à parcourir avant de pouvoir tous nous déguiser en homme (vraiment) invisible à ComicCon, cet engin de camouflage complexe pourrait potentiellement garder nos données cachées entre-temps.

Cet article a été initialement publié par Futurisme . Lire l'article d'origine.

A Propos De Nous

La Publication De Faits Indépendants Et Éprouvés De Rapports Sur La Santé, L'Espace, La Nature, La Technologie Et L'Environnement.